Lettre à Vichy

22 janvier 2021

Prendre le temps de regarder pour voir…

« Lettre à Vichy », un film réalisé par Laetitia Carton (coproduction Sanosi Productions/France 3 Auvergne-Rhône-Alpes), diffusé le lundi 25 janvier 2021 à 22H50 dans la case documentaire « La France en vrai » sur France 3 Auvergne-Rhône-Alpes et en replay ci-dessous jusqu’au 25 février 2021.

… et pourquoi pas en discuter après !

La ville de Vichy est affublée du sinistre costume du pétainisme qui, tel le coucou s’y nicha quatre années durant, perpétrant de là la funeste besogne de sa collaboration avec l’occupant nazi. Et, pour exonérer le reste du pays du devoir de vérité qui tranquillise la conscience quoi de plus facile que de réserver l’empreinte maudite à la ville capitale du moment de l’Etat Français… Le documentaire de Laetitia Carton, projetant les tourments d’une enfant du pays confrontée à sa peine sous un fardeau injuste à porter, propose plus de pistes de réflexion et de raisons d’espérer qu’elle n’apporte de solution toute faite.
Le besoin impérieux de matérialiser les choses comme ce fut fait à Berlin, à Nantes, à Drancy ou ailleurs vaut également ici, même s’il est bien tard ; Il faut passer par l’expression, par une réalisation, il faut passer par les mots et les choses pour conjurer les vieux démons de la même façon qu’il le faut pour préserver la mémoire du bien. C’est le devoir de l’histoire qui, sur l’autre face fait écho au droit à la mémoire. De ce fait la « Lettre à Vichy » de Laetitia Carton est une invitation pressante à la prise de conscience et à l’engagement dans la réalisation d’un véritable mémorial qui éclaire les heures sombres -non pas de la ville de Vichy-, mais de la France, en exposant ce que fut la France de l’Etat Français et les affres de sa collaboration…
Il ne s’agit pas de se frapper la poitrine dans un geste de pénitence qui n’a pas lieu d’être, mais bien d’exposer des faits illustrés du faisceau de leurs causes proches ou plus lointaines afin que les générations nouvelles -ou les plus anciennes qui plongeraient volontiers l’ombre de la honte dans l’obscurité de l’oubli – prennent conscience du caractère impérieux de la vigilance face à toute résurgence de l’idéologie fasciste ou nazie, en quelque endroit du monde et sous quelque forme qu’elle se manifeste.
DL

Tous les avis sont intéressants à partager…