Stèle de La Vivère – Besson

La stèle de La Vivère, à Besson, a été érigée à la mémoire de Roger BELLIEN, combattant du maquis Danièle Casanova qui est tombé sous les balles des miliciens et des GMR le 18 juillet 1944 dans l’attaque qui fut également fatale à son camarade Marc Bonnot. Cette action de répression de la Résistance fit également un blessé grave et sept combattants furent faits prisonniers. Dans les jours qui suivirent il y a eu six arrestations, quatre victimes figurent parmi les fusillés de Saint-Yorre, seul un, André Bonnet, est revenu de déportation.

(cf. Et les bourbonnais se levèrent – André SEREZAT – 1985)